Aide en philosophie

Bac de philo : faut-il choisir la dissertation ou le commentaire ?

Nos articles pour préparer le bac, cours et méthode en philosophie.

Bac de philo : faut-il choisir la dissertation ou le commentaire ?

Messagepar admin » Dim 9 Mar 2014 00:25

Présentation et libellé des sujets

L'épreuve de philosophie pour les séries générales, c'est:
- 3 sujets au choix avec 1 texte à commenter et 2 sujets de dissertation
- pour tous les sujets un exercice de réflexion et de rédaction
- 4 heures d'épreuve

Les sujets peuvent porter sur toutes les parties du programme en vigueur. Néanmoins, les thèmes abordés dans les trois sujets proposés ne se recoupent en général pas pour donner un vrai choix.
Comme toutes les autres épreuves, on vous fournit les brouillons et vous devrez rédiger votre travail sur une copie spécifique.

Vous aurez donc à choisir entre deux exercices, le commentaire de texte et la dissertation. Vous ne pouvez pas traiter plusieurs sujets et vous ne devez en aucun cas sortir des sujets imposés : même si vous tombez sur des sujets qui ne vous plaisent pas, il n'y a rien de pire que de faire du hors-sujet.

Prenez donc un peu de temps pour prendre connaissance des sujets (passer 20 à 30 minutes pour choisir un sujet semble raisonnable sur les 4 heures qui vous sont laissées) - vous pouvez réfléchir à chacun d'entre eux quelques minutes afin de déterminer celui pour lequel vous avez le plus d'éléments à priori à développer. Une fois votre sujet choisi, tenez-y vous et n'hésitez-pas à le relire plusieurs fois pour bien vous en imprégner, et ainsi éviter les hors-sujet.

Un bon moyen de se préparer est de repérer les sujets tombés les années précédentes et de préparer un brouillon sous forme de plan détaillé en 20 à 30 minutes pour voir si on assez d'éléments de réponse. Chaque réflexion/référence ainsi trouvée pour un sujet pourra vous resservir pour vos prochains travaux.

La dissertation : des sujets généralement ouverts et accessibles

L'énoncé se présente généralement sous la forme d'une question, et très rarement sous la forme d'une courte citation. Il ne sera ni très général, ni d'un degré de précision trop élevé, et sera toujours en rapport avec une ou plusieurs notions au programme. Les sujets proposés sont ainsi rarement difficiles, dans le sens où les enjeux du sujet apparaissent assez facilement dans la question posée et auront pu être la plupart du temps abordés en cours.

Ne paniquez par ailleurs pas si vous n'avez jamais vu les sujets en cours : vous pouvez très bien réussir sur un sujet que vous n'avez jamais étudié, en cela que l'on vous demande une réflexion personnelle et non pas une récitation. A l'inverse ne tombez pas dans le piège qui consiste à vouloir se rattacher à tout prix à un thème ou à un auteur étudié en cours. Vous risquez de faire du hors-sujet et de vous obstruer inutilement l'esprit pour la suite de votre devoir.

Le critère principal pour choisir un sujet de dissertation ne doit donc pas être vos connaissances personnelles mais de savoir si celui-ci vous "parle" : avez-vous des arguments qui viennent facilement ? Arrivez-vous à voir les enjeux/la problématique derrière le sujet ? Est-ce une thème avec lequel vous êtes à l'aise ?

Voir/revoir la méthode de la dissertation de philosophie.
Voir/revoir les 4 erreurs à éviter pour la dissertation de philosophie.

L'explication de texte (ou le commentaire) : une fausse solution de secours

Le texte philosophique, d'une longueur de 10 à 20 lignes, est emprunté à un des auteurs figurant dans la liste du programme officiel. Pour les sujets des séries générales (L,ES,S), l'exercice consiste à dégager la démarche de l'auteur, de dégager les enjeux que l'auteur soulève.

Pour les séries technologiques l'exercice est décomposé en plusieurs questions auxquelles vous devez répondre successivement. La règle est la suivante : la première question porte sur la structure argumentative du texte ; la deuxième concerne l'étude de quelques concepts clés du texte ; la troisième demande l'explication d'une des thèses du texte ; enfin la quatrième vous invite à réfléchir sur l'un des problèmes soulevés par le texte, c'est une sorte de mini-dissertation.

Le commentaire est généralement accompagné de la mention suivante : "La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise". C'est donc souvent une solution de repli pour les élèves qui auront peu ou pas appris leurs cours et qui se disent qu'ils ont là l'exercice qui leur est le plus adapté.

C'est une vraie erreur car le commentaire n'est certainement pas un exercice plus facile que la dissertation, voire même bien plus difficile en l'absence de connaissance : en connaitre le contexte, l'époque ou l'auteur permet au contraire d'éviter les contre-sens bien plus faciles en commentaire qu'en dissertation.

Ne choisissez donc pas le commentaire par défaut, ce que beaucoup de candidats font par peur de la feuille blanche. Choisissez-le parce que vous comprenez bien le texte et qui celui-ci vous semble intéressant.

Voir/revoir la méthode de l'explication de texte en philosophie.
Voir/revoir les 4 erreurs à éviter pour le commentaire de texte.

Stratégiquement, quel exercice choisir ?

Il y a une idée qui circule selon laquelle le commentaire est moins bien considéré, donc moins bien noté par les professeurs. En fait le commentaire comme expliqué plus haut est souvent une solution de recours pour des élèves peu ou pas à l'aise avec leur cours, ce qui explique les notations plus basses sur cet exercice.

L'exercice est tout autant difficile si ce n'est plus dur que la dissertation, et demande tout autant de réflexion. Il faut comprendre et expliquer la démarche de l'auteur, c'est-à-dire comme "se mettre à sa place", ce qui n'est évidemment pas aisé. Le texte donné ne vous dédouane donc pas d'avoir vos propres connaissances, notamment dans le cas d'un auteur connu pour ne pas faire un contre-sens (ce qui est la première chose à éviter) ou pour tisser des parallèles avec d'autres auteurs.

Les deux types d'exercice demandent donc les mêmes qualités de réflexions et de connaissances, même si vos connaissances (bien utilisées) vous seront certainement plus profitables pour une dissertation. Le mieux est de s'être entraîné aux deux types de sujet, pour ne pas être contraint le jour de l'épreuve, et de de laisser de côté vos présupposés ou connaissances pour choisir le sujet qui vous inspire le mieux.

Voir en complément : est-il possible de prédire les sujets du bac qui vont tomber ?
Modifié en dernier par admin le Ven 5 Mai 2017 16:34, modifié 12 fois.
Raison: Réécriture et ajout de liens
Merci de prendre connaissance de cette page pour optimiser vos chances d'obtenir de l'aide sur les forums.
Avatar de l’utilisateur
admin
Administrateur du site
 
Messages: 4055
Enregistré le: Mer 19 Jan 2011 19:07

Retourner vers Bac 2017, cours, méthode - Philosophie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron