Corrigés de philosophie

Le langage trahit-il la pensée ?

Annale bac 2009, Série L - France métropolitaine

Corrigé professeur sélectionné pour ce sujet

Note du corrigé :
  • Currently 3.25/5
• Proposé par : ftarby • Nombre de mots : 941 • Date d'ajout : 30/06/2009

Description laissée par l'auteur :

Corrigé en trois parties : I. Le langage est l'expression même de la pensée, et non pas une trahison, II. Le langage humain admet des limites. Le problème de l'indicible, III. Le langage : trahison ou traduction ?

Extrait du corrigé :

extrait du corrigé Introduction

Le langage est le propre de l'homme (cf. le logos, Aristote). Il n'est pas seulement une faculté parmi d'autres. Il est explicatif de l'intelligence propre à l'espèce humaine. Le langage est créateur de sens, de significations, et fait donc la particularité du monde humain. Toutefois, nous avons l'expérience d'un doute quant à la capacité d'exprimer par les mots nos sentiments, et nos pensées. Nous doutons parfois du langage, comme d'un mauvais outil. Nous connaissons d'autres moyens d'expression non-langagiers (une émotion forte, par exemple). Nous envisageons un écart possible entre pensée, ou esprit, et langage. Est-ce là une illusion ?
Trahir la pensée, ce n'est pas seulement rendre difficile ou impossible la pensée. La trahison est une violence d'autant plus grande qu'une confiance préalable était là. On se sent trahi. Dans ce cas, le langage nous trahirait : a) comme le traitre que l'on croyait ''de notre côté'' b)au sens où les choses ont été totalement transformées, modifiées ("trahir la pensée d'un auteur ou de quelqu'un'')


I- Le langage est l'expression même de la pensée, et non pas une trahison

a) L'illusion mentaliste : c'est une illusion dénoncée par de nombreux philosophes (Hegel, Wittgenstein, etc.) que de croire que la pensée puisse exister, indépendante, sans le langage. Je crois que le mot me manque, et que j'ai l'idée. Mais je n'ai pas l'idée si je n'ai pas le mot ; je n'ai justement qu'une vague idée. Il faut rappeler que ce qui se conçoit bien s'énonce bien.
b) La raison et le langage sont justement inséparables. Le logos est à la fois mesure, raison, parole. Le langage est une capacité d'abstraction, de mots en mots les idées plus générales se forment et se coordonnent. C'est précisément cela, l'activité de l'intelligence : trouver des causes, former des liens, généraliser, synthétiser, analyser.
c) Dans la philosophie de Descarte

Accédez au corrigé entier :

En 1 appel ou 1 SMS+
Pour 3€ environ
Paiement sécurisé par Rentabiliweb

Choisissez votre pays :
Choose your country :

France France DOM TOM Belgium Morocco

Payer par carte bancaire :
Pay by credit card :

pay by credit card
Votre navigateur doit accepter les cookies
Please check that your browser accept the cookies

En soumettant 1 de vos copies
Pour 3 crédits (Vous en gagneriez 5)
avertissement corrigé Avertissement : les corrigés ne sont pas destinés à être reproduits tels quels. Apprenez à maximiser leur utilité.

Autres ressources disponibles sur ce sujet

Copie élève de bootsman63. Nombre de mots : 1558. Note :
  • Currently 5.00/5
.
Consultez ce corrigé
Copie élève de over09. Nombre de mots : 792. Note :
  • Currently 4.00/5
.
Consultez ce corrigé
Posez votre question sur le sujet en indiquant vos idées et obtenez un retour gratuit.
Posez votre question
Ajoutez un corrigé pour ce sujet et accédez gratuitement aux autres.
Ajoutez votre corrigé

Sujet similaires (mots-clés : langage trahit pensee)

Le langage traduit-il ou trahit-il nos pensées ?
F
Le langage est-il le masque de la pensée ?
F
Hegel, Philosophie de l'esprit : pensée et langage
1 F
Le langage est-il le propre de l'homme et le signe de la pensée ?
F
Le langage des signes est-il aussi fiable que le langage courant ?
F