Corrigés de philosophie

Peut-on dire "à chacun sa vérité" ?

Corrigé élève sélectionné pour ce sujet

Note du corrigé :
  • Currently 4.87/5
• Proposé par : tachvador86 • Nombre de mots : 2012 • Date d'ajout : 26/01/2010

Description laissée par l'auteur :

Nous devions faire un plan détaillé sur le sujet (je suis en TS). Pour moi ça s'est traduit par un petit 14 !

Extrait du corrigé :

extrait du corrigé Affirmer que chacun a sa vérité propre induit qu'il y a une infinité de vérités. Mais dans ce cas, les vérités considérées comme universelles ne le seraient pas, car chaque personne pourrait admettre que cette vérité n'est pas la sienne. Comment peut-on considérer que chacun a sa vérité et admettre cependant qu'il n'y a qu'une vérité propre à tous? Chaque personne est différente et il semble donc logique d'admettre que chacune d'elle ait sa vérité propre. Mais certaines vérités sont indiscutables ce qui inclut qu'elles sont universelles et donc commune à chacun de nous. Mais peut être que si nous considérons une réalité donnée la vérité y est alors différente et toute interprétation est alors propre à chaque cas.



La première réponse qui nous vient à l'esprit est qu'il y a autant de vérités que de personnes : une première solution est d'admettre que notre monde est constitué d'une multitude de personnes toutes aussi différentes que possible les unes des autres, et donc par conséquent qu'il semble logique qu'elles puissent chacune avoir une vérité différente. Comment la diversité des hommes inclut une vérité propre à chacun? Et admettre qu'il n'y a qu'une seule vérité ne serait pas une étroitesse d'esprit et considérée comme de l'intolérance? Mais accepter chaque vérité inclut une opposition à un certain moment entre plusieurs d'entre elles, dans ce cas atteindrait-on la limite entre la vérité et la fausseté?

* La différence des hommes inclut une multitude de vérités, chaque personne est différente, a son propre vécu, sa propre identité et donc sa perception de la réalité (cf Protagoras « l'homme est la mesure de toute chose », un sophiste qui appuie cette thèse). Moi qui est mon propre caractère et est vécu ma vie avec mes propres expériences ne peut pas considérer vrai les mêmes choses que mon voisin de palier. Par exemple, l'éducation que j'ai reçu est différente de celui-ci et donc pour chacun de nous

Accédez au corrigé entier :

En 1 appel ou 1 SMS+
Pour 2€ environ
Paiement sécurisé par Rentabiliweb

Choisissez votre pays :
Choose your country :

France France DOM TOM Belgium Morocco

Payer par carte bancaire :
Pay by credit card :

pay by credit card
Votre navigateur doit accepter les cookies
Please check that your browser accept the cookies

En soumettant 1 de vos copies
Pour 2 crédits (Vous en gagneriez 5)
avertissement corrigé Avertissement : les copies d'élèves ne sont pas destinées à être reproduites telles quelles. Apprenez à maximiser leur utilité.

Participez à ce sujet et soyez-en récompensé

Posez votre question sur le sujet en indiquant vos idées et obtenez un retour gratuit.
Posez votre question
Ajoutez un corrigé pour ce sujet et accédez gratuitement aux autres.
Ajoutez votre corrigé

Sujet similaires (mots-clés : direa chacun verite)

Peut-on accepter la formule "A chacun sa vérité" ?
F
A chacun son dû ?
F
Peut-on dire « à chacun sa morale » ?
1 F
Chacun a-t-il le droit de penser ce qu'il veut ?
1 F
Chacun est-il libre de ses opinions ?
F