logo_20enphilo

Faut-il choisir entre la vertu et le bonheur ?

Date d'ajout du sujet : 14/04/2017 • 31 vues

Corrigé élève sélectionné pour ce sujet

Note du corrigé :
  • Currently 4.00/5
• Proposé par : katiah • Nombre de mots : 2151 • Dernière mise à jour : 17/04/2017

Description laissée par l'auteur :

Dissertation entièrement rédigée en trois parties :
I. Peut-on fonder une vie uniquement sur le bonheur ?,
II. A l'inverse, ne peut-on que vivre selon la vertu ?,
III. Ne doit-on alors pas concilier absolument vertu et bonheur ?

Extrait du corrigé :

Introduction

Aussi bien par sa vie que par sa mort, Socrate est la figure même du Juste, resté fidèle à ses principes fondés sur le Vrai, le Beau et le Bien. Cependant, c’est ce choix d’une vie vertueuse qui sera la cause de sa mort, comme Calliclès en profère la menace dans le Gorgias. Ainsi, faire le bien ne semble pas être récompensé par une vie heureuse. L’exemple de Job dans la Bible va jusqu’à nous présenter un homme qui, plus il fait le bien, plus il est accablé de malheurs. Au contraire, la figure du tyran immoral, qui commet les crimes les plus horribles pour accéder au pouvoir et s’y maintenir, semble être heureux, comme l’affirme Polos dans le Gorgias, car il aurait le pouvoir de satisfaire tous ses désirs. Deux modes de vie en complète contradiction apparaissent ici. D’un côté, il y a la vie fondée sur la vertu. Le mot de vertu vient du latin virtus qui tire lui-même son étymologie de vir, la force virile. La vertu est la capacité d’excellence dans la Raison ou logos, qui est la spécificité de l’homme. C’est elle qui permet de distinguer le bien du mal. De l’autre côté, il y a la vie fondée sur le bonheur, état qui doit être durable et où le hasard tient une place importante. Cette dichotomie a de grandes conséquences. Elle suppose que l’homme doive impérativement faire un choix entre la vertu et le bonheur sans qu’il n’y ait d’alternative possible. Cependant, on peut s’interroger sur les fondements d’une telle dichotomie aussi pessimiste. Faut-il choisir entre la vertu et le bonheur ? C’est ici la question du choix qui est importante, et cette question implique la vie entière de l’homme, comme l’affirme Platon par la bouche de Socrate dans le Gorgias. La binarité de ce choix est-elle nécessaire ? N’est-il pas possible d’établir une différence de degré, plus que de nature entre vertu et bonheur ? Il faudrait alors choisir entre l préséance de la vertu sur le bonheur ou le contrai

Accédez au corrigé entier :

En 1 appel ou 1 SMS+
Pour 2€ environ
Paiement sécurisé par Rentabiliweb

Choisissez votre pays :
Choose your country :

France France DOM TOM Belgium Morocco

Payer par carte bancaire :
Pay by credit card :

pay by credit card
Votre navigateur doit accepter les cookies
Please check that your browser accept the cookies

En soumettant 1 de vos copies
Pour 2 crédits (Vous en gagneriez 5)
Avertissement : les copies d'élèves ne sont pas destinées à être reproduites telles quelles. Apprenez à maximiser leur utilité.

Participez à ce sujet et soyez-en récompensé

Posez votre question sur le sujet en indiquant vos idées et obtenez un retour gratuit.
Posez votre question
Ajoutez un corrigé pour ce sujet et accédez gratuitement aux autres.
Ajoutez votre corrigé

Sujet similaires (mots-clés : faut choisir entre vertu bonheur)

Doit-on choisir entre le bien et le bonheur ?
F
Entre croire et savoir, faut-il choisir ?
F
Entre oublier et se souvenir, que faut-il choisir ?
F
Faut-il choisir entre la paix et la justice ?
F
Faut-il choisir entre être heureux ou être libre ?
1 F